Diabète de type 2 | Veganuary

Diabète de type 2

Le diabète de type 2 est le plus répandu : il représente 90 % des cas de diabète dans le monde. Des études montrent qu’être vegan réduit significativement le risque de développer cette maladie.

Insulin injection

Le diabète est une des pathologies qui se développent le plus rapidement dans le monde, ce qui représente notamment une charge pour les systèmes de santé. En France, plus de 3,3 millions de personnes sont atteintes de diabète, soit 5 % de la population et un adulte sur 16. Ces chiffres ne cessent de croître : en moyenne, 400 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour en France.

  • « En France, le diabète tue chaque année 10 fois plus que les accidents de la route. » (La Fédération française des diabétiques)
  • Le diabète est une des principales causes de mortalité et de handicap en Occident. Cette maladie peut entraîner des complications vasculaires donnant lieu à des maladies cardiaques, des ulcères aux pieds, des amputations de membres, une dysfonction érectile, une insuffisance rénale et des problèmes de vue pouvant aller jusqu’à la cécité. En moyenne, une personne diabétique vit 10 ans de moins qu’une personne non diabétique.

En quoi être vegan peut-il aider ?

  • Une vaste étude prospective mesurant le taux de diabète chez les vegan, l’Adventist Health Study-2, suggère que les vegan ont 60 % moins de risque de développer la maladie que les non-végétariens après un suivi de deux ans. Les auteurs de l’étude concluent, au sujet de cette incidence réduite chez les végétariens, et chez les vegan en particulier :

« Les fruits et les légumes peuvent contribuer à réduire l’incidence du diabète de type 2 en raison de leurs faibles densité énergétique et charge glycémique, et de leur teneur élevée en fibres et en macronutriments.

La consommation de céréales complètes et de légumineuses est une autre caractéristique de l’alimentation végétarienne. Ces aliments permettent un meilleur contrôle glycémique et ralentissent l’absorption des glucides et le risque de diabète. »

  • Une étude transversale à l’Adventist Health Study 2 a montré que le taux de diabète des vegan est 68 % inférieur à celui des non-vegan. Plusieurs essais cliniques ont également montré qu’une alimentation vegan ou principalement vegan est corrélée à un poids corporel inférieur, réduit la glycémie et améliore d’autres paramètres en lien avec le diabète de type 2.
  • En 2016, des chercheurs de l’université d’Harvard ont mené une évaluation de trois études de cohortes prospectives et ont conclu que « les alimentations végétariennes, en particulier lorsqu’elles sont riches en aliments d’origine végétale de qualité, sont associées à une réduction significative du risque de développer un diabète de type 2 ». Ce qu’il est essentiel de noter pour notre santé, c’est qu’une « alimentation végétarienne à base d’aliments d’origine végétale moins bons pour la santé a été associée à une hausse de 16 % du risque de diabète ». Il est donc important d’avoir une alimentation saine et variée, avec peu d’aliments transformés, pour être en bonne santé.
  • Des chercheurs des universités d’Oxford et de Pékin ont déclaré qu’une « consommation plus importante de fruits frais était associée [chez une population d’un demi-million de Chinois] à une réduction significative du risque de diabète et, chez les personnes diabétiques, du risque de décès et de développement de complications vasculaires majeures ».

Des chercheurs des universités d’Oxford et de Pékin ont déclaré qu’une « consommation plus importante de fruits frais était associée [chez une population d’un demi-million de Chinois] à une réduction significative du risque de diabète et, chez les personnes diabétiques, du risque de décès et de développement de complications vasculaires majeures ».

Relevez le défi Veganuary !

Veganuary, le plus grand mouvement vegan au monde, encourage les gens à manger vegan pendant le mois de janvier et tout le reste de l’année.